23 novembre 2009

Papa

imagesCA7HPQXA
Puisque je regarde ton âme érrait dans les campagnes
de cette France où jadis tu n'à vécut que des souffrances.
puisqu'il faut que j'apprénnes à canalisé ma peine,pour rêver
de te retrouvé et enfin vivre à tes cotés.
Et puisque ta présence me manque en permanence,parfoisj'ai
tendance à sombré dans la déchéance.
Puisque c'est ailleurs quedieu à décidé de faire battre ton coeur,
et puisque je n'ai rien pu faire pour te retenir,j'ai du malgré moi
te laisser partir.
Mais je garde cette chance de pensé à toi dans mes moment de
décadence cette force de me souvenir,me fait du bien et je réspire.
Et même ci tu est loin de moi en étant dans ce cimetiére à brazzaville,
je garde dans mon ésprit ces moment qui sont indélibile.
Sans armes mes avec hargne je combattrais tout tes drame,car dans
ta mort tu ne mérite pas que l'ont s'acharne.
Car aujourd'ui l'horizon c'est t'a maison je dois me faire une raison.
Régis

Posté par kaiser7 à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Papa

Poster un commentaire